Accueil > Infos pratiques > Sécurité plage et camping

Sécurité plage et camping

Plan d’organisation de la surveillance et des secours

Établissement : Baignade municipale - plage des mouettes
67630 LAUTERBOURG
Tél. : 03 88 54 68 60
Propriétaire/ exploitant : Ville de Lauterbourg

Sommaire

Contexte
Installations

1. Le plan des installations2. Fréquentation maximale instantanée3. La zone de baignade4. Équipement ludique5. La zone de surveillance6. Le poste de secours7. Les moyens de communication8. Fonctionnement général de l’établissement9. Organisation de la surveillance10. Organisation interne en cas d’accident11. Exercices de sécurité


Contexte

Le plan d’eau de Lauterbourg est un emplacement aménagé à l’usage de baignade qui fait l’objet de dispositions particulières destinées à assurer la sécurité des baigneurs. Son accès payant implique la mise en place d’un plan d’organisation de la surveillance et des secours (POSS) selon le décret du 15 avril 1991 relatif à l’organisation de la sécurité des baignades et de l’arrêté d’application du 16 juin 1998 (Journal officiel).

Installations


1. Le plan des installations

La baignade aménagée est située dans la base de loisirs, à proximité immédiate du camp de tourisme.
Un panneau reprenant le plan détaillé de la plage est positionné à la caisse et au niveau du tourniquet d’accès camping.
retour


2. Fréquentation maximale instantanée

Référence : Guide juridique des piscines et des baignades Edition 2013. Préfecture du Bas Rhin.

  • Effectif de surveillance :
    L’effectif minimum de surveillance d’un plan d’eau aménagé en baignade publique d’accès gratuit n’est défini par aucun texte. Seule une norme minimale est donnée par un arrêté ministériel du 5 juin 1974 relatif à l’emploi des C.R.S. Cette norme, souvent prise en référence est de 1 surveillant pour 500 mètres linéaires de plage et au moins deux pour 800 mètres de baignade linéaire.
  • La fréquentation maximale instantanée (FMI) :
    Elle est déterminée dans le P.O.S.S. et doit permettre de définir précisément le nombre de personnes maximales pouvant être accueillies simultanément dans la baignade. L’article D. 13329 du code de la santé publique prévoit que la f.m.i ne peut dépasser 3 personnes pour 2 mètres carré de plan d’eau en plein air et 1 personne par mètre carré de plan d’eau couvert
  • Pour le plan d’eau de Lauterbourg :
    La fréquentation maximale instantanée (FMI) est fixée à 8000 personnes.
    Ce nombre ne pourra pas dépasser 3 personnes pour 2 m² de plan d’eau.
    La surface totale de la zone de baignade est de l’ordre de 50000 m² (longueur 500m, largeur 100m).
    retour


3. La zone de baignade

La plage, d’une longueur de 500 m, est délimitée de la zone d’exploitation par une ligne d’eau équipée de bouées espacées tous les 15 m. Cette zone a une profondeur variable de 1,2m à plus de 10 mètres. Elle est située à 100m du bord de plage.

Dans la zone plage, un bassin défini comme la zone surveillée (longueur 70 m et largeur 32 m) est délimité par une ligne d’eau couleur rouge et blanche et a une profondeur maximale pouvant aller à 1,50 m (selon le niveau que peut atteindre la gravière au cours des saisons).

Ce bassin est équipé :

  • D’une zone de petit bain délimitée par une ligne d’eau d’une profondeur pouvant aller de 0,70 m à 1,40 m selon les années et la météo.
  • De 3 toboggans

En dehors du bassin surveillé, la baignade s’effectue aux risques et périls des usagers. Cette zone est :

  • Réservée aux baigneurs, aux engins pneumatiques à coque souple
  • Équipée de deux pontons

La plage est interdite aux embarcations à coque dure (planche à voile, planche, paddle, ...).

Les eaux de la baignade de Lauterbourg ont pour source la nappe phréatique d’Alsace.

En application des dispositions du code de la santé publique, la baignade municipale Les Mouettes de Lauterbourg fait l’objet d’un classement pour la qualité de l’eau suivi par Agence Régionale de Santé.

Le classement pour l’année 2016, 2017 et 2018, 2019 est de : EXCELLENTE QUALITÉ.

Ce classement figure sur le site internet http://baignades.sante.gouv.fr/baignades/.

Une fréquence d’échantillonnage pour les eaux de baignade est maintenue au rythme de :

  • Une analyse 10 à 20 jours avant la saison balnéaire,
  • Un contrôle bimensuel durant la période d’ouverture.
    retour


4. Équipement ludique

La structure de corde, située en retrait de la plage, ne fera pas l’objet d’une surveillance particulière. Cependant, les risques qui y sont attachés nécessitent sa présence dans le POSS.

Un grand toboggan est accessible à tout public. Il est situé côté gauche de la baignade surveillée.

Deux autres toboggans accessibles pour les plus petits sont situés dans la partie baignade surveillée.

Deux pontons sont amarrés au large, l’un à gauche et l’autre en face de la zone de surveillance. Leur accès est réservé aux nageurs ou aux enfants accompagnés de leurs parents. Les autres équipements (toboggans, tourniquet, terrains de sport et balançoires) sont à disposition du public et ne font pas l’objet d’une surveillance particulière.
retour


5. La zone de surveillance

Le grand bassin, matérialisé par une ligne d’eau de couleur rouge et blanche est placé sous la surveillance des maîtres-nageurs. Leur présence effective est visualisée par une flamme (drapeau triangulaire) de couleur verte.
retour


6. Le poste de secours

Situé en face du bassin, il est composé d’un local strictement réservé au personnel de surveillance.

Son accès, depuis le portail d’entrée, se fait à partir du chemin existant et par un couloir matérialisé par des lignes blanches sur la partie herbe.

6.1 - L’équipement du poste de secours

Sur une des façades du poste de secours : un panneau d’affichage où figurent :

  • Diplôme des surveillants
  • Attestation de surveillance
  • Arrêté municipal
  • Assurance
  • Plan de la plage
  • POSS

Le poste de secours est équipé de :

  • Réfrigérateur
  • Évier et eau potable
  • Amplificateur avec micro relié aux haut-parleurs sur la plage
  • Affichages de rappel des premiers secours
  • Meuble de rangement
  • Armoire à pharmacie garnie du nécessaire de premier secours
  • Cordes
  • Drapeau vert et rouge
  • Crochets pour accrocher les palmes, masques et tubes
  • Extincteur

6.2 - Matériel d’observation

  • 2 chaises hautes
  • 1 paire de jumelle

6.3 - Matériel de sauvetage

  • Bouées (3)
  • Embarcation à moteur 9CV, amarrée à droite de la zone de surveillance (voir photo)
  • Perche
  • Palmes masques et tubas

6.4 - Matériel de réanimation (rangé dans le sac de secours rouge et bleu)

  • 2 bouteilles d’oxygène (1.000 L d’O2, soit 1h d’autonomie à 15l/min)
  • BAVU (ballon auto remplisseur à valve unidirectionnelle) et masques de différentes tailles
  • Inhalateur
  • Aspirateur à mucosités
  • DAE (rangé dans la poche avant du sac)

Une convention de mise à disposition des matériels de secours pour les secouristes de l’AQUAPARK est en place.

6.5 - Matériel de secourisme

  • Trousse de premiers soins équipée, située sur la table des surveillants
  • Brancard souple et pliant, situé dans la sous-pente du poste de secours
  • Planche de portage
  • Couverture de survie
  • Gants jetables
  • Colliers cervicaux
  • Compresses

6.6 - Autres

  • Mât pour le drapeau, situé à côté du panneau d’information
  • Sur le panneau d’information :
  • Affichage des conditions de baignade de la plage (zones de danger, température eau et air, noms des surveillants, météo)
  • Les différentes interdictions
  • Un schéma de la zone avec les profondeurs d’eau possibles
  • Le POSS
    retour


7. Les moyens de communication

7.1 - Communication interne

  • Sifflet personnel des surveillants
  • Équipements de sonorisation :
  • 1 sonorisation liée au poste MNS (1 hautparleur) pour passer des messages liés principalement à la baignade
  • 1 sonorisation liée à l’ensemble de la base de loisirs (2 mâts hautparleurs) Les messages sont émis depuis le bureau de l’accueil du camping
  • 6 taklies-walkies reliant les surveillants entre eux, les surveillants du parc Total Jump ainsi que la caisse et l’accueil du camping

7.2 - Communication externe

  • Téléphone portable personnel
  • Téléphone du camping (lien avec les talkies walkies)
    retour


8. Fonctionnement général de l’établissement

8.1 - Période d’ouverture

L’ouverture du site est saisonnière. Les dates de début et de fin de saison ainsi que les heures de début et de fin de surveillance sont fixées par arrêté municipal. Elles sont communiquées par affichage à l’entrée du site ainsi qu’au poste de secours.

Période d'avant saison
1er mai au 15 juin : uniquement les week-ends

Samedi-dimanche et jours fériés :
Caisse : 10 h à 18 h
Présence MNS : 10h à 18h30
Fermeture des accès : 19h

Période estivale
15 juin au 31 août : uniquement les week-ends

Lundi au vendredi :
Caisse : 10 h à 18 h
Présence MNS : 10h à 18h30
Fermeture des accès plage : 20h00
Samedi et dimanche et jours fériés :
Présence MNS : 09h à 18h30
Fermeture des accès : 20h00

Accès à la plage par le camping :

Pour les campeurs, la plage est accessible à partir des 2 accès camping. Pour éviter les troubles nocturnes l’accès à la plage est interdit entre 22h00 et 7h00 du matin.

Remarque :

La caisse est ouverte, la surveillance est assurée (au plus tard une demi-heure après la fermeture de celle-ci). Lorsque la caisse est fermée, la surveillance n’est pas assurée. Les centres de vacances et centres aérés sont priés de se manifester auprès de l’accueil du camping au plus tard 2 heures avant leur début de baignade lorsque la caisse est fermée, afin qu’une surveillance puisse être organisée à leur intention.

8.2 - Information des usagers

Les personnes accédant au site de la plage sont informées sur les conditions d’utilisation de la plage et de ses abords par l’intermédiaire de panneaux d’affichage placés à tous les accès :

  • A côté de l’entrée des secours à l’entrée de la zone d’activité
  • En face de l’entrée des caisses de la plage
  • Au poste de secours de la plage
  • A l’entrée de la plage côté camping

Les diverses interdictions sont reprises sous forme de pictogrammes accompagnés d’un texte explicatif en français et en allemand.

Le POSS est en lecture directe sur un tableau d’affichage spécifique. Un deuxième affichage est réalisé à la hauteur du poste de secours.

8.3 - Fréquentation

Le nombre de personnes fréquentant la plage est limité. Les périodes d’affluence attendues sont essentiellement lors des fortes chaleurs prolongées essentiellement les week-ends entre 12 h et 18 h. À ces moments de forte affluence (8000 entrées maximum) la surveillance est obligatoirement assurée par les maîtres-nageurs.

De plus, pendant les périodes de forte affluence (Week End), un poste de sécurité supplémentaire est engagé avec 4 secouristes de la Croix Blanche.

8.4 - La zone AQUAPARK – WATER JUMP

La plage sur le côté droit est une zone privatisée (clôture et ligne d’eau de séparation) dédiée aux activités AquaPark et Water Jump.

Cette zone sous concession privée est accessible par le biais d’un portillon à partir de la plage.

Les personnes accédant à cet espace doivent payer un droit d’entrée spécifique.

L’ensemble des activités organisées dans cette zone sont sous la responsabilité de l’exploitant de ses installations.
retour


9. Organisation de la surveillance

9.1 - Personnel de surveillance

Pendant les heures d’ouverture de la plage : 1 à 3 maîtres-nageurs titulaires, soit du BEESAN ou d’un diplôme de MNS en cours de validité, soit du BNSSA lorsque la municipalité n’a pas la possibilité d’avoir recours à des BEESAN ou MNS.
L’identité des personnes chargées de la surveillance ainsi que leur qualification sont affichées au poste de secours de manière visible pour les usagers du plan d’eau.
Le personnel chargé de la surveillance sera facilement identifiable par le public grâce au port au choix, d’un t-shirt, d’une casquette ou d’un sweat marqué de la mention MNS ou Surveillant Sauveteur.

Les surveillants assurent la surveillance de la zone de baignade et passent les annonces au haut-parleur lorsque cela s’avère nécessaire (sortie des nageurs ou embarcations gonflables, entrée des embarcations dures, jets de pierres ou de boue, hydratation protection solaire et surveillance des enfants, recherche de personnes etc.).

Au cours de son service, le MNS est autorisé à prendre toute disposition nécessaire relative à la sécurité de la baignade (interdiction provisoire, partielle ou définitive d’accès). Il notera tout incident éventuellement constaté dans le classeur de liaison ainsi que les soins qu’il aura éventuellement prodigués pendant toute la durée de surveillance (voir fiche de soin). Il rédigera un rapport d’accident à envoyer au maire et un à envoyer à l’assureur du CAMNS.

9.2 - Horaires de surveillance

  • Durée de surveillance :
    • En semaine : 6 h
    • En week-end (samedi et dimanche) et jours fériés : 7 h

En cours de météo favorable, les horaires sont les suivants : (les 30 min avant et après la fermeture du poste correspondent au temps de rangement du matériel et du bateau.)

  • Semaine :
    • Surveillant 1 09h30 - 15h30 (chercher l’embarcation)
    • Surveillant 2 12h30 – 18h30
    • Surveillant 3 13h00 – 19h00 ( ramener l’embarcation)
  • Week-end (samedi et dimanche) et jours fériés :
    • Surveillant 1 08h30 – 15h30
    • Surveillant 2 11h30 – 18h30
    • Surveillant 3 12h00 – 19h00

Ces horaires peuvent être modifiés selon les aléas de la météo (ouverture décalée, fermeture avancée avec surveillance effective au plus tard une heure après la fermeture de la caisse.) La fermeture du poste peut être avancée en cas de forte pluie et en cas d’évacuation spontanée du public. En cas de mauvais temps, la caisse reste fermée et la surveillance de la baignade n’est pas assurée. Un panneau à la caisse informe les usagers des périodes et horaires de surveillance de la baignade. Les journées de congé ne sont pas prédéfinies et fixes. Ce n’est qu’en cas de mauvaise météo que les surveillants peuvent bénéficier d’une ou plusieurs journées de congé.

9.3 - Ouverture et fermeture du poste de surveillance

À l’ouverture :

  • Chercher les clés au camping
  • Chercher le bateau à la base des voiles
  • Arrivé sur le poste : ouvrir le poste de secours, les fenêtres
  • Sortir table et chaises. Sur la table, avoir : jumelle, mallette de soins, coupe-circuit bateau et talkie-walkie. Mettre le sac de ranimation sur une chaise devant le poste et à l’ombre
  • Allumer les talkies-walkies
  • Vérification du matériel de secours (tester la bouteille à oxygène, le défibrillateur et voir si tout le matériel est présent)
  • Vérification des installations (toboggans, piquets)
  • Sortir la bouée ronde
  • Prendre la température de l’air de l’eau. Les marquer sur le tableau et les communiquer à la caisse et l’accueil
  • Remplir le classeur (fiche journalière)
  • Monter le drapeau vert une fois que tout a été installé
  • Possibilité de faire une annonce au micro pour annoncer le début de la surveillance.

À la fermeture :

  • Baisser le drapeau
  • Faire une annonce au micro pour annonce la fin de la surveillance
  • Ranger tout le matériel
  • Fermer le poste
  • Prendre le bateau et le ramener à la base de voile

9.4 - Les autres personnes présentes sur le site

  • Le personnel de caisse qui garantit l’ouverture du portail au secours en cas d’intervention ainsi que leur orientation sur le site.
  • Les gérants du camping qui de manière moindre, mais essentielle peuvent effectuer tout acte pouvant faciliter l’intervention des secours : Gestion du public (ouverture des portails de la base de loisirs), annonce radio, appels téléphoniques aux services compétents…
  • Les dimanches des mois de juillet et août, un poste de secours complémentaire avec une équipe de 4 secouristes de la croix blanche vient compléter le dispositif de secours.

9.5 - La surveillance de la baignade

1 seul surveillant :
Le surveillant est devant le poste de secours ou se déplace le long de la zone de surveillance. Dans le cas où il doit porter assistance à une personne en danger, il abaisse ou fait baisser la flamme pendant toute la durée de son intervention.

2 surveillants :
Un surveillant reste à proximité du poste de secours. Le second peut circuler le long de la zone surveillée, se tenir à disposition des usagers devant le poste, effectuer une ronde en bateau ou se tenir sur une des chaises hautes.

3 surveillants :
Un des surveillants devant le poste de secours. Les deux autres peuvent circuler le long de la zone, surveiller à partir des chaises de surveillance ou faire une ronde en bateau.
retour


10. Organisation interne en cas d’accident

10.1 - Alarme au sein de la base de loisirs (plage)

Le personnel chargé de la surveillance dispose d’un système de liaison radio avec les autres intervenants concernés par le POSS (personnel de caisse et gérants). Il dispose de plus d’une ligne téléphonique à l’accueil du camping lui permettant d’alerter les secours. Par commodité, s’il dispose d’un téléphone portable personnel, le surveillant contactera directement les secours à l’aide de celui-ci.

Le personnel utilise à l’égard des usagers un sifflet, un amplificateur audio, les flammes, verte ou rouge afin de les prévenir d’un danger particulier ou de la suspension momentanée de la surveillance le cas échéant.

Le personnel de surveillance est responsable du matériel de recherche et de secours dont il peut avoir usage lors d’une intervention.

10.2 - L’intervention en cas d’accident de baignade

Procédure d’intervention

Une procédure détaillée de l’action à mener pour chaque intervenant est affichée sur son lieu de fonction.

  • À l’accueil du camping, ainsi qu’au bar
  • À la caisse de la baignade
  • Au poste MNS
  • En mairie pour info

En cas d’éventuelle difficulté d’application, de la procédure (panne radio…), le MNS en service est le seul intervenant autorisé à modifier les cours de l’intervention sur l’accident.

Personnes concernées :

  • Le ou les MNS en service
  • Le personnel de caisse
  • La personne chargée de l’accueil du camping. En son absence, une personne chargée du service du bar nommée par le gérant.

Les autres risques

  • Risque naturel : sismique : zone 1B sismicité faible voir les consignes à suivre
  • Risque technologique/biologique : transport de matières dangereuses voir les consignes à suivre.
  • Risque associé à la procédure VIGIPIRATE : Voir les consignes à suivre.

10.3 - L’alerte des secours

  • Les sapeurs-pompiers : 18
  • Le SAMU : 15
  • La gendarmerie : 17

Personnel désigné pour déclencher l’alerte :

  • Personnel MNS ou BNSSA
  • Le gérant du site

Accueil des secours :

  • Entrée baignade (grand portail). Zone d’accès : chemin existant et partie balisée
  • Entrée de secours pour véhicule lourd placé à l’opposé de l’accès principal
  • Entrée Base de Voile pour la mise à l’eau des moyens de secours par bateau
  • Zone héliport maintenue libre placée au carrefour de la CD 3 et de l’accès au camping
    retour


11. Exercices de sécurité

Chaque début de saison, au minimum un exercice global de sécurité et de mise en œuvre des moyens de secours sera organisé.

Pour 2018 les exercices suivants ont été réalisés :

Le 25 mai, Vérification des chemins d’accès pour les véhicules de secours (VSAV et FPT) avec les pompiers du centre de secours de Lauterbourg.

Recommandation :

Faire interdire le parking des voitures au droit du portail de secours pour permettre un accès direct des véhicules lourds avec porte à faux arrière. - Réalisé fin juin 2018 par la mise en place de blocs bétons.

8 Juillet : recherche de personne et sauvetage aquatique dans le cadre d’une formation JSP.

27 & 28 octobre : Manœuvre incendie avec l’UT Lauterbourg. Engagement FPT, VLHR, MPR, … Arrivée sur site, reconnaissance, première attaque avec FPT, Alimentation en eau sur gravière

Pour 2019 :

Juillet 2019 : Evacuation de la zone de baignade surveillée par les MNS pour recherche de victime potentielle. Organisation d’une chaîne humaine pour recherche d’un corps immergé.
retour